Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AGUI FOUNDATION (AGFO) Who are we?/Qui sommes nous? AGFO is an NGO that works with and for less privileged and vulnerable (people living with disabilities, women, girls and orphans). AGFO est une ONG qui travaille avec et pour les personnes moins privilégiées et vulnérables (femmes, filles, orphelins et personnes vivants avec un handicap). What we do?/ Que faisons nous? -Leadership & Development -Empowerment / Equipement, -Support / Soutien, -Education & Health/ Santé & Education, -Advocate against Gender Based Violence (GBV) / Lutte contre la Violence Basée sur le Genre (VBG), -Human rights Advocate (Women, girls, orphans & people living with disabilities), / Defense de droits de l'homme (Femmes, filles, orphelins & personnes vivants avec un handicap) -Follow up/ Conseils & Suivi Contacts: - Whatsapp: (237) 670060854 -Appel / SMS: (237) 699954508, (237) 653718915 Localisation? -Yaoundé - NYOM I (Messassi)

agui-foundation.over-blog.com

DROITS DES ENFANTS

DROITS DES ENFANTS
DROITS DES ENFANTS
DROITS DES ENFANTS
DROITS DES ENFANTS
DROITS DES ENFANTS

TOUS LES ENFANTS ONT DES DROITS

Du 24 au 26 Novembre 2021, AGUI FOUNDATION (AGFO) represené par sa CEO/Founder Mme Navonine Favor a pris part à  un atelier national de renforcement des capacités et d’imprégnation des responsables d’Organisations de femmes avocates et militantes/ militants de la protection de l’enfance sur le renforcement des mécanismes de protection de l’enfant et l’accès à une justice adaptée aux enfants en particulier les filles.

Organisé par  la CAM-CRIN avec l’appui de Plan International Cameroon à la Chambre de Commerce de Yaoundé.

L’objectif général de ces trois jours de travail était de renforcer les capacités et encourager les responsables et les membres d’organisations des femmes avocates et militantes/militants de la protection de l’enfance sur le renforcement des mécanismes de protection et l’accès à une justice adaptée aux enfants, en particulier les filles victimes d’abus. Durant les travaux, les capacités des participants ont été renforcées sur le système de protection de l’enfance sur le plan international et national.

Une présentation suivie des exercices a permis de revisiter la CDE et la CADBEE. Il est donc invraisemblable que les mentions portées dans ces instruments sont le produit des attentes de tout un chacun pour la protection des droits de l’enfant. Dans la même foulée, les faiblesses des mécanismes et les mesures de protection de l’enfant existantes au Cameroun ont été identifiées afin d’améliorer l’accès à la justice adaptée aux enfants. Un brainstorming a été fait entre les parties prenantes dans le but de partager les expériences.

Cet atelier était l’occasion pour nous de proposer de nouveaux mécanismes de protection de l’enfance à savoir :

Mise en place d’un observatoire des droits de l’enfant au Cameroun ;

Mise sur pied d’un mécanisme régional de coordination et de suivi des actions de protection de l’enfant ;

Mise sur pied d’une plateforme régionale de la justice pour mineur ;

Organisation d’un forum national sur le monitoring et le plaidoyer sur les droits de l’enfant ;

Mise sur pied des brigades communautaires pour éradiquer les mariages précoces ;

Mise en place d’une justice alternative ;

Mise en place d’un circuit de prise en charge, de référence et contre référence des enfants en situation difficile.

A l’issu de ces travaux de nombreuses recommandations ont été faites :

À l’endroit du GOUVERNEMENT

Intégrer toutes les dispositions juridiques essentielles sur la protection de l’enfance dont il est fait mention dans d’autres textes dans le Code de protection de l’enfant pour en faire un support unique ;

Mettre en place un mécanisme d’appui multiforme aux acteurs de la Société Civile qui joue un rôle significatif dans la protection de l’enfance ;

Faire le plaidoyer au parlement en vue de renforcer l’implication des collectivités Territoriales Décentralisées dans la prise en charge de l’enfant dans leur localité ;

Respecter la dignité des enfants et les traiter en tenant pleinement compte à la fois de leurs besoins spécifiques en tant qu’enfants et de leur intégrité physique et psychologique.

À l’endroit des OSC à travers la CAM-CRIN

Sensibiliser le public sur les instruments juridiques en vigueur en matière de protection et promotion des droits de l’enfant ;

Mieux s’imprégner des lois, règlements, mécanismes et divers outils de travail de l’administration dans le domaine de la protection de l’enfant ;

Sensibiliser les populations sur les mécanismes de protection et l’accès à la justice adaptée aux enfants en particulier les filles ;

Faire des propositions d’amélioration du système de protection de l’enfance a tous les niveaux : régionaux, locaux ; Organiser des campagnes de diffusion des recommandations issu des OSC ;

Sensibiliser les enfants sur les nouvelles formes de violence, le fléaux sociaux, émergents ;

Renforcer d’avantage les capacités des autorités administratives judiciaires et les forces de maintien de l’ordre sur les mécanismes de protection de l’enfant notamment des filles ;

Coopérer avec le gouvernement et les autres acteurs dans le cadre d’un programme national de sensibilisation, de prise en main et d’amélioration des procédures en matière de déclaration et d’établissement des actes de naissance

#JIE

#JEDR

#CAMCRIN

#AGFO

#DROITSDESENFANTS

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article